Mario Bergeron, romancier du Québec

#jeanne
posté le 14-03-2019 à 00:19:45

Le père de Bérangère

Nous sommes à Paris, au coeur des années 1930. Jeanne Tremblay, de plus en plus incohérente et imprévisible, a été délaissée par son amoureuse Sweetie, repartie pour l'Amérique. La peintre déchue va d'épreuves en épreuves, cherche en vain à se faire une nouvelle amie, ce qu'elle réussit en la personne d'une jeune femme. Mais quand Jeanne tente une approche plus... personnelle, elle se retrouve sans copine et prend la plus puissante cuite de sa vie, puis rencontre... Un extrait de Le destin de Jeanne.

Jeanne pleure, alors que son œil enfle. La scène n’émeut pas le propriétaire du bar, las d’entendre cette femme lancer des jurons à tout ce qui passe devant elle. Les deux précédents ont fait preuve de moins de patience. La voilà jetée à la rue avec peu de gentillesse, si bien que la Canadienne s’écrase sur le trottoir, puis se traîne jusqu’au rebord, tombe sur ses flancs. Elle recommence son Niagara de tristesse, quand soudain, un jeune vagabond approche et s’assoit près d’elle pour réclamer des cigarettes. 

 


 
 
posté le 23-02-2019 à 22:16:21

Les échecs de Jeanne et de Sweetie

Au cours des années 1920, Jeanne fut une grande portraitiste et Sweetie une pianiste de salle de cinéma applaudie par les foules. Si la première vit un net déclin à cause de son alcoolisme, la seconde doit faire face au cinéma sonore et au congédiement de tous les musiciens de ciné. Les voilà exilées à Paris où leur situation d'immigrantes ne leur fait pas voir la vie en rose. Travaillant fort pour remonter la pente, les deux connaissent des échecs simultanément, ce qui provoque chez elles une réaction turbulente, comme aux jours fous de 1925. Un extrait de Le destin deJeanne.

 


 
 
posté le 28-08-2018 à 21:46:59

Jeanne

Jeanne est sans doute le personnage le plus singulier de la série Tremblay. Pourtant, un seul roman, Perles et chapelet, lui est consacré. Mais sa présence, dans quatre autres livres, est très notable et elle survit après son décès dans les autres fictions de la série.

Dans Perles, Jeanne est une jeune artiste peintre de grand talent, vivant instinctivement, dans un univers volontairement excessif. Casse-cou, sans gêne, Jeanne n'a peur de rien et surtout pas des interdits. Vêtue et coiffée à la façon des garçonnes américaines de son époque - les années 1920 - Jeanne est aussi autodestructrice, tordue et alcoolique. De plus : elle aime ses semblables, ce qui était un secret difficile à vivre à son époque.

 


 
 
posté le 27-08-2018 à 01:55:10

Jeanne et le Gros Marteau

Tremblay et fils est mon premier roman publié (1996) et je lui accorderai un peu plus d'espace plus tard. J'attire votre attention vers le dessin de la page couverture. C'est le seul de mes romans avec une image représentant une scène du livre.

Le dessin a été réalisé par une femme de la ville de La Tuque, suivant à la lettre mon idée. Je lui avais donné l'extrait, afin qu'elle puisse imaginer un dessin fidèle à la scène.

 


 
 
posté le 19-06-2018 à 23:55:06

À vos ordres, monsieur du public

Le texte ci-haut est un courriel reçu d'un lecteur. Cela arrivait de temps à autres, car lors des salons du livre, je laissais toujours une pub où on trouvait mon adresse. D'autres passaient par le site de la maison d'éditions. De telles surprises faisaient beaucoup plaisir et j'ai d'ailleurs tout conservé. Ce message présente deux faits inhabituels. Un homme qui m'écrit? Très rare ! De plus, le message date de février 2010, c'est à dire quatre années après que l'éditeur eut pilloné les romans de la série Tremblay. Le type a alors sans doute lu ces livres via les bibliothèques et n'a lu que la moitié de la série. Je lui ai assurément mentionné les trois livres manquants. Cliquez sur l'image pour lire.

 


 
 
Chargement des articles suivants..