Mario Bergeron, romancier du Québec

#livre
posté le 01-09-2018 à 02:14:56

Fidèle lectrice d'Amos

Des courriels semblables, je n'en recevais pas des centaines. Cependant, comme je répondais toujours, les gens appréciaient. Il est évident que cette 'fidèle lectrice d'Amos' avait été rencontrée avant 2002 (moment du message), car on voit qu'elle se sent familière. Elle veut savoir si je serai présent à Rouyn-Noranda, un jour précis. Nul doute que sa visite au salon du livre était prévue ce jour-là.

Une note : le salon du livre de l'Abitibi-Témiscamingue avait lieu dans cinq villes différentes, en rotation. Pour les gens de cette région, rouler un certain temps pour se rendre au salon était chose banale. Ils sont tout le temps sur la route.

 


 
 
posté le 05-03-2018 à 21:54:32

Les salons du livre

Il existe neuf salons du livre, au Québec, tenus à Montréal, Québec, à Hull, Sherbrooke, Jonquière, Trois-Rivières, Rimouski, Sept-îles et en Abitibi-Témiscamingue, ce dernier dans cinq villes différentes en autant d'années. J'ai participé à tous ces salons, sauf celui de Sept-ïles (Trop loin, trop froid). 45 occasions, mais la majorité, 35, pour le compte de mon premier éditeur, entre 1998 et 2004. J'ai vendu nez à nez au public 1095 romans.

Dans mon cas, il y a eu trois étapes : le coup de foudre, la routine, puis le ras-le-bol. Ce premier éditeur insistait beaucoup sur nos présences, prétendant que c'était une façon de se faire connaitre. L'avenir me dira que c'est faux. Il y avait pour cet éditeur un certain stress de la performance en ventes, si bien que les salons où je vendais peu ont été passés par dessus bord.

 


 
 
Chargement des articles suivants..