Mario Bergeron, romancier du Québec

#enfants
posté le 08-03-2019 à 02:03:24

Quand les enfants rencontrent Rachel et Jackie

Lors de leur arrivée à Montréal, pour s'installer dans un quartier francophone, Rachel et Jackie Robinson sont l'objet de curiosité. Les deux américains, sans doute craintifs de se retrouver au coeur d'une communauté de Blancs, ne répondent pas à ces hommes et femmes rodant autour de leur logis. Par contre, Paul et Marie, dix ans (et mariés) ont vite compris qu'en passant par l'arrière, ils auront la chance de voir les deux Noirs de meilleure façon.

Paul et Marie veulent devenir des amis des Robinson. Paul est persuadé que l'homme et la femme sont des francophones, Jackie étant Jacques, puis Robinson est un nom si français, tout comme Rachel.

 


 
 
posté le 05-10-2018 à 05:47:21

Max et les enfants

Max est gros, vieux et laid. Il fait peur au enfants! Mais plusieurs adorent le monsieur, sachant qu'il se montre généreux et gentil. Max est propriétaire d'une tabagie sur le chemin des écoliers et le lieu rayonne d'un comptoir à bonbons. Nous sommes en 1967 et voici l'amour de Max pour les petits. Un extrait de Quand ons'aime bien tous les deux.

 


 
 
posté le 29-03-2018 à 22:26:44

Extrait : Rachel veut du lait

Le champion pour le plus long titre de mes romans : Les enfants, Rachel et Jackie Robinson : un été 1946 inoubliable à Montréal. Au cours de l'automne 1945, Branch Rickey, des Dodgers de Brooklyn, brise la barrière reaciste du baseball en faisant signer un contrat à un jeune Noir du nom de Jackie Robinson. Comme initiation et période d'apprentissage, Robinson est assigné à la principale filiale des Dodgers : Les Royaux de Montréal.

L'athlète et sa jeune épouse Rachel, enceinte, s'installent dans un quartier résidentiel de Montréal, où ils sont les seuls Noirs, les seuls protestants et les seuls Anglophones. Les gens du quartier sont fiers de savoir que le couple habite dans leur environnement. Deux enfants mettent tout en oeuvre pour devenir amis des Robinson. Marie et Paul sont mariés et parents d'une poupée du nom d'Irène. Paul croit que les Robinson parlent français, à cause des noms Jackie (Jacques) et Rachel, et le Robinson prononcé comme dans Robinson Crusoé.

 


 
 
posté le 22-03-2018 à 07:06:15

Émotion maternelle

Il arrive que j'écrive des scènes de roman qui me remuent les tripes. Aux relectures, je me demande si c'est bien moi qui ai écrit une telle chose. C'est le cas de l'extrait que je vous présente.

Nous sommes autour de 1762, dans une Nouvelle-France conquise par les Anglais. La société de l'époque était avant tout paysanne. L'été devenait le moment pour savoir si les gens allaient manger pendant l'hiver. Pas d'insectiside, à l'époque ! Alors, il y avait un risque de voir des insectes ravager les champs. La chaleur estivale était considérée comme une épreuve, alors que l'hiver devenait un moment de repos et de sociabilité. Cependant, au cours de ces deux saisons, les enfants risquaient de trépasser, que ce soit par la chaleur ou par le froid.

 


 
 
Chargement des articles suivants..