Mario Bergeron, romancier du Québec

#musique
posté le 24-03-2019 à 21:38:29

La passion de Max et Betty

Quand on s'aime bien tous les deux a une particularité : c'est un emprunt à des passages de mon roman secret Horizons. La poète marginale Suzanne trouve en 1959 un emploi dans une tabagie, tenue par un gros homme au physique ingrat du nom de Max. N'ayant jamais pu se marier à cause de sa laideur, Max joue d'une chance inespérée en rencontrent Betty, femme de son âge et autant laide et obèse.

Il y a donc pour ces esseulés l'espoir de voir se réaliser un rêve de jeunesse : se marier. Suzanne est témoin de cet amour hors de l'ordinaire et pense qu'il s'agit d'une charmante histoire, d'autant plus que Max et Betty partagent un trait de caractère : la bonté envers son prochain.

 


 
 
posté le 21-08-2018 à 06:58:51

Cassettes et émotion

Les Baveux raconte l'histoire d'un groupe de jeunes des années 1970, inséparables en amitié, turbulents et fêtards à l'extrême. Cette bande est constituée de garçons et d'une seule fille, grassette et pas très jolie, surnommée Baril. Le chef de la bande, Intel, en devient graduellement amoureux, mais ne lui avoue jamais et n'en parle pas à ses copains. Orgueil mâle maladroit : que diraient les autres s'ils apprenaient qu'il aime une fille moche?

La vie adulte rattrape les inséparables, qui se dispersent au début de la décennie 1980. Intel garde un contact sporadique avec un seul des garçons. Malchanceux en amour, Intel pense sans cesse à ce sentiment non avoué à Baril.

 


 
 
posté le 27-07-2018 à 06:56:04

Résumé : Les Innocentes en enfer

LES INNOCENTES EN ENFER

RÉSUMÉ :

Au cœur des années 1960, un veuf, père de trois filles adolescentes, raffole de la musique populaire et décide que sa progéniture atteindra la célébrité en devenant le premier groupe féminin à jouer de ses propres instruments. Ceux-ci achetés, les trois filles se montrent peu douées dans l’apprentissage musical. Le père supervise des répétitions sévères et, lancée sur scène sans être prêtes, la formation, baptisée les Innocentes, devient la risée de leur petite ville. Qu’à cela ne tienne, le paternel insiste avec de plus en plus de sévérité, dépense ses économies pour l’enregistrement d’un microsillon, alors que la vie des adolescentes devient de plus en plus éprouvante et terrifiante, jusqu’à un point de non retour, les incitant à organiser un accident où leur père perdra la vie.

 


 
 
posté le 08-07-2018 à 06:42:54

Un personnage : le Rio de Trois-Rivières

Le Rio était mon bar rock favori de ma ville, au cours des années 1970. Il apparaît brièvement dans mon roman Les Fleurs de Lyse, mais je lui déroule le tapis rouge dans Les Baveux. En fait, le Rio est tant important pour le groupe de jeunes du récit qu'il devient en soi un personnage.

Il y a chez cette bande un attachement profond pour ce lieu où ils "vident les bouteilles et remplissent les cendriers." Alors, je le décris avec amour, avec des souvenirs personnels qui sont demeurés vivants dans mon esprit. Voici un extrait des Baveux, avec une description du Rio. Je souligne que le serveur chauve a réellement existé.

 


 
 
posté le 30-05-2018 à 07:28:32

Musique

Des gens qui aiment la musique, il y en a partout, dans mes romans! Je vous offre surtout des personnages qui sont des musiciens.

LES SECRETS BIEN GARDÉS : Nous sommes au 17e siècle en Nouvelle-France et Gaspard se présente comme le plus médiocre troubadour de tous les temps. Cependant, il se débrouille honorablement avec un luth et joue aussi diverses petites flûtes.

 


 
 
Chargement des articles suivants..